Artisan d’Art & Maître Artisan en Métiers d'Art

<<Retour
Conditions d'éligibilité: 
Les logos en format électronique ou autocollants sont disponibles auprès du CFE de la CMA92 au 01 47 29 43 43.
Artisan d’Art & Maître Artisan en Métiers d'Art
Description: 

Deux titres, la qualité d' « artisan d'art » et de« maître artisan en maitre d'art », soulignent la qualification et l’expérience d’un professionnel de l’Artisanat. Tous deux sont garants auprès des consommateurs de l’identité et de la qualité du travail artisanal. C’est une marque d’excellence où talent et compétence sont l’essence même d’une véritable exigence.

Le titre de Maître Artisan en métiers d'art est une reconnaissance spéciale de niveau supérieur du savoir-faire du chef d’entreprise mais également de ses compétences en gestion et en formation.


Pour obtenir la qualité d’artisan d’art, deux conditions doivent être réunies :

- exercer un métier de la liste officielle des métiers d’art, fixée par l’arrêté du 12 décembre 2003,
- être titulaire d’un diplôme de niveau V ou équivalent ou justifier de trois années d’immatriculation au répertoire dans le métier d’artisanat d’art considéré,
Si ces critères sont respectés, alors le chef d'entreprise artisanale  peut se prévaloir du titre d'artisan d'art.

La qualité de maître artisan en métier d’art est attribuée par le Président de la Chambre de Métiers et de l'Artisanat de la CMA92:
- aux chefs d’entreprise titulaires du Brevet de Maîtrise dans le métier exercé après 2 années de pratique professionnelle.

Par le président de la Chambre Régionale de Métiers et de l’Artisanat d’Ile de France après passage en commission régionale de qualification :
- aux chefs d’entreprise titulaires d’un diplôme de niveau de formation au moins équivalent au BM dans le métier exercé après 2 années de pratique professionnelle et sur justification de connaissances en gestion et en psychopédagogie.
Ou
- aux chefs d’entreprise non diplômés, immatriculés depuis au moins 10 ans, sur justification d’un savoir-faire reconnu au titre de la promotion de l’artisanat (ex : participation à des manifestations collectives, travaux de recherches...) ou de leur participation à des actions de formation (ex : jury d’examen, accueil d’apprentis, enseignement technique...)