Les métiers d’art deviennent une filière économique à part entière

<< Retour //
Les métiers d’art deviennent une filière économique à part entière
06/05/2015
Actus

Le journal les Echos du 20/05/2015 révèle qu’un arrêté entérinera d’ici à la fin mai une nouvelle liste de 244 métiers. Le secteur demande un régime fiscal propre à sa dimension artistique.

Céramistes, verriers, orfèvres, bijoutiers… Ces professionnels au savoir-faire souvent ancestral guettent la parution – imminente – de l’arrêté qui promulguera la liste officielle des « métiers d’art ». Ce sera un pas de plus vers la structuration de cette filière. Le dernier recensement, établi en décembre 2003 par l’arrêté Dutreil, avait déjà dressé une liste de 217 « métiers de l’artisanat d’art ». Cette fois-ci, signé conjointement par le ministère de l’Artisanat et par le ministère de la Culture, ce document gravera dans le marbre la dimension artistique de ces activités qui ne seront donc plus uniquement considérées comme artisanales. Un changement de terme qui paraît subtil mais qui ouvre en réalité des perspectives de taille pour le secteur.

Cet arrêté marquera la première transposition de l’article 20 de la loi artisanat, commerce et très petites entreprises (ACTPE), votée le 16 avril 2014. « Dans cette nouvelle liste, qui élargira le périmètre de 217 à 244 métiers, certains sortiront (calligraphes, sabotiers, accordeurs de piano…). D’autres feront leur entrée (fabricants de mobilier en carton, photographes portraitistes, décorateurs en résine…).

Sources :

http://www.lesechos.fr/pme-regions/actualite-pme/02180034306-les-metiers-dart-deviennent-une-filiere-economique-a-part-entiere-1121091.php